ENTRE ESPAGNE & MADERE

Nous avons mis les voiles pour Madère après avoir discuté avec l’autre bateau car certains voulaient aller sur Lisbonne.

L’appareillage s’est fait par 35 nœuds de vent vers 23 heures.

On allait oublier nos deux moments forts !

Nous avons eu aussi pendant notre traversée, vers le 8 novembre, la visite de PEDRO – un étourneau de mer – qui est venu nous rendrevisite.

Après s’être fait chasser de l’autre bateau, il est venu squatter le nôtre.

Il s’est posé sur notre barre pour se reposer puis est entré dans la cabine et est allé nicher près de la cuisine.

Après notre nuit à Portosin et après s’être bien « lâché », il s’est envolé le lendemain matin.
Au petit matin du 10 novembre, Yves, qui était de Fée du logis, a découvert ce que pouvait faire un coup de vent sur une soupe aux potirons et à la châtaigne conservée sur la gazinière.

La soupe s’était renversée dans le carré.

C’était  » GERBOGENE  » à nettoyer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s