CAP SUR BASSE-TERRES

Cap sur la Basse-Terre, le plus loin possible!

Nous nous levons un peu plus tard que d’habitude soit 8 h 30 après un bon petit déj et du café chaud.

Un gros grain arrive, on se met à l’abri; le vent monte à 30 nœuds en 5 minutes.
Juste après, on part, direction le grand cul de sac marin. C’est une passe entre Grande et Basse-Terre.

Au large, on voit l’île Monserrat (avec son volcan en activité). On passe à coté de la Tête à l’Anglais et de l’île à Kahouanne. La côte est sauvage avec des plages désertes.

Le manque de vent nous oblige à nous arrêter à Deshaies, la plus belle plage de la Guadeloupe. Nous arrivons à la rame. L’arrivée est délicate car le shore break est puissant et la pente de la plage impressionnante (cf. photo). L’arrivée d’un grain fait fuir les baigneurs; ce qui nous permet de nous installer rapidement.

Autour d’un rhum, soi-disant maison mais infect, nous préparons la nav de demain. Nous dormirons sous les grains et les violentes rafales.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s