Alenquer – Nous quittons la forêt

Nous avons dormi sous le carbet qui sert à fabriquer la farine de manioc. Le manioc est l’aliment de base au Brésil. Les racines de manioc sont trempées pendant 3 jours, puis râpées et pressées. A la presse il y a un dépôt qui se fait : c’est le tapioca, le nec plus ultra du manioc. Ils en font des galettes pour le petit déjeuner. Le jus nature est un poison, mais cuit au soleil pendant 3 jours avec des piments il devient une sauce pimentée, le toucoupi. Le manioc est ensuite passé au four pour en faire de la farine (comme du blé concassé). Le four est une sorte de grand plat d’un mètre de diamètre posé sur une petite tour en pierre qui sert de foyer pour le feu.

Nous faisons nos adieux à la famille et reprenons le chemin du retour, en direction de la piste. Là, nous attend notre conducteur, le roi de la « Brega » musique très populaire du Nord du Brésil. Nous quittons la forêt avec une certaine émotion… Nous reprenons le bateau pour Santarém.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s