Ushuaia Parc – Après le déluge, place au soleil

Il fait beau. Nous en profitons pour faire sécher le reste de nos affaires.
En allant faire la vaisselle dans le ruisseau, Jane fera la connaissance du pivert Magellan qui est reconnaissable au bruit qu’il fait sur les troncs d’arbres.
Après un petit déjeuner au soleil, nous nous dirigeons vers notre point de rendez-vous avec notre pilote taxi mais avec 6 heures d`avance.
Le parc est trop petit et le rio Pipo et sa cascade, c`est du pipo. En fait, elle est toute petite d’après le pêcheur à la mouche de la veille.
Une demi-heure plus tard, Harry Vatanen au volant de son van déboule à 80 km/h au lieu des 40 préconisés par le parc ! Il nous prend, direction le camping d`Ushuaia à fond comme d’habitude. On plantera la tente à la même place à côté d’une famille d’Argentins.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s