Schnurlregen à El Chalten

Il pleut comme des lacets : expression de Francfort en Allemagne.
Nous arrivons à El Chalten vers minuit, après 6 heures de bus sur les pistes de Patagonie.

En quittant El Calafate, on a longé des immenses lagunes aux eaux bleu-vert, de superbes spots de funboard ou de kitesurf. On s´est regardé plusieurs fois avec Jane en s´imaginant rider sur ces plans d´eau. L´eau est à 4 degrés, mais on songe quand même à essayer lors de notre prochaine visite. A El Chalten, nous rejoignons le camping. Nous  avons juste eu le temps d´installer notre BOA autoportante, car la machine à laver et le ventilo se sont mis en route violemment. Au petit matin, on a découvert sous un torrent d´eau, une ville de 300 habitants avec une route (une piste) principale et des maisons tout autour. Ambiance ville de western.

On en a profité pour se renseigner pour une balade sur glacier. On a failli partir pour 9 jours sur le glacier continental avec trek sur la glace et la neige et nuit sous tentes. Si le temps avait été beau, on aurait craqué. A midi, on est allé à la pizzeria du coin, où l´on a rencontré des Allemands d´Ushuaia et du Torres del Paine. L´après-midi, nous dégustons le chocolat du pays dans une petite maison tout en bois, plus proche de la cabane : tartes aux pommes et au chocolat. Hummmmmm !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s