El Chalten – Trekking sur le Cerro Torre

Lever à 6 heures du matin pour une randonnée sur le glacier Cerro Torre et pour une initiation à l´escalade sur glace. Nous avons RDV à l´hôtel El Puma à 7 heures où nous attend le guide et d´autres personnes. Le feu crépite dans la cheminée de ce luxueux petit hôtel.

Nous partons pour 2 heures de marche jusqu´au camp de base où nous devons nous équiper de crampons. Nous passons dans une vallée qui a été partiellement détruite par le feu, deux fois de suite en décembre, suite à un mégot de cigarette jeté par un gaucho, puis par un touriste voulant brûler son PQ après avoir … (il en a  » chié  » après pour l´éteindre !)
Ils ont réussi à les éteindre avec des pelles, des vêtements et des extincteurs. Ils avaient aussi mobilisé les touristes soit près de 300 personnes.

La seconde partie de notre rando nous amène jusqu´au glacier du Cerro Torre. C´est un glacier type Calving, alimentant le rio Fitz Roy où est mort noyé Poincenot lors de l´ascension du Fitz Roy, avec Lionel Terray, en 1952.

Jane aura un petit pincement au cœur en pensant à Poincenot, alors que nous le traversons avec tant de facilité aujourd´hui grâce à la tyrolienne.

Une fois les crampons aux pieds, Manuel nous explique comment marcher avec, notamment dans les pentes. C´est facile. Le glacier est formé de crevasses que nous utilisons pour avancer. Par moments, il y a des trous d´eau limpide et tellement bonne à boire : ce sont les « yeux de l´eau ». Par endroits, le glacier est plus bleu qu´ailleurs. En fait, pendant le processus de compactation, la structure interne des molécules de la neige a subi un profond changement, donnant naissance à un corps différent : la glace.
Une des propriétés de la glace est de refléter le bleu. Plus la glace est dense, plus le bleu est intense. Pendant la pause déjeuner, Manuel nous initie à l´escalade sur glace sur un petit mur de 10 mètres. Que c’est bon de sentir la glace si proche ! Le plus dur est le planté du piolet comme dans les « Bronzés » !

De retour au camp de base, nous discutons à part avec Manuel, pour éventuellement l´avoir comme guide pour notre prochain trek quand nous reviendrons en Argentine. Eh oui, nous voulons faire absolument le trek de 9 jours sur le glacier continental. Il paraît que c´est l´un des plus beaux treks à ce jour. En tout cas, on a adoré cette journée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s