La Ruta 40

Nous partons d’El Chalten en lui disant à bientôt. En route pour la ville de Perito Moreno soit 8 heures de bus. Encore de la pampa et toujours la pampa. On s´est demandé si on allait y arriver car on a crevé à 2 reprises.

Perito Moreno est une petite ville de 3 000 habitants, traversée par la Ruta 40. C´est une oasis en plein désert, car autour il n´y a rien sauf la Cueva de Los Manos : une grotte avec des peintures rupestres représentant des mains.
On s’est choisi un hôtel avec une ambiance moins yankee (salut François et Nat) et plus routier. On s’est lâchés en buvant 2 whisky-coca, histoire de montrer à ces brutes du volant que les deux pingouins ne boivent pas que du petit lait. Que dirait le père de Manu en nous voyant, car le whisky, c´est sacré !

Perito Moreno est le surnom de Francisco Pascasio Moreno. Cet homme a joué un rôle important dans l´établissement des frontières entre le Chili et l´Argentine (fin du XIXe siècle. Pour le remercier, le gouvernement argentin lui offrit le territoire qui constitue aujourd´hui le Parc national Nahuel Huapi.
Afin de préserver ses terres de toutes tentations immobilières, il a demandé qu´elles deviennent un parc naturel à sa mort. C´était en 1943.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s