Mendoza, Aconcagua, tu ne nous échapperas pas.

Mendoza est une grande ville de plusieurs millions d’habitants, au pied des montagnes.

Dès notre arrivée à l’hostel Independencia, on apprend que le Parc de l’Aconcagua ferme aujourd’hui. Les boules ! On part quand même se renseigner car on veut du trek, on a faim. Le parc reste ouvert mais aucun service n’est proposé à l’intérieur. Le prix reste le même ! En discutant avec différentes personnes, on nous indique un autre parc celui de la Laguna del Diamante mais il faut prendre un guide et les prix s’envolent. C’est un trek qui fait le tour et une partie du volcan Maipo (5 290 m)
Impossible d’après les éléments que nous avons de ne pas prendre de guide et en plus, aucun bus ne dessert ce parc. Décision prise, on part pour l’Aconcagua. Pour la énième fois, nous préparons nos sacs à dos. Chasse au poids oblige, nous partons avec nos compagnons indispensables: F1 Lite, F1 Power, Boa et Peak.

  • F1 Lite, notre réchaud miniature. Il tient dans la main, de la taille d’un briquet. James Bond en serait jaloux. J’en parlerai à  » Q  » la prochaine fois !

Après le casse-croûte, on n’hésite plus à se faire un bon café bien chaud.

  • F1 Power, notre micro-ondes (1 litre d’eau bouillante en 4 minutes chrono !)
  • Boa, notre maison d’aventure qui fait des envieux.
  • Peak, nos couchages douillets et compacts.

Et on ne vous parle pas des kilos de carambar mou en pot que nous allons porter pendant ce trek !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s