Mendoza – El dia del vino

Jane part seule à la découverte des vins argentins ! Tarzan n’aime que le champagne !
Peu importe le nom de la bodega, il y en a tant dans la région qui proposent des dégustations. Cette bodega est jeune: 20 ans seulement (la plus ancienne de Mendoza a 100 ans). Elle est assez mécanisée.
Nous sommes en pleines vendanges. Elles ont lieu entre février et avril. A cette époque, c’est la fin des vendanges du « racimo » blanc et le début du « racimo » noir.
Ici, ils n’ont pas peur des maladies, mais de la grêle et du gel. Les « viñas » (vignes !) sont alors recouvertes d’un filet pour les protéger de la grêle et des petits braseros sont installés pour diffuser de la chaleur en cas de gel !
Dans la salle des « barcas » (fûts en bois), on retrouve des noms bien français comme: Seguin Moreau, François Frère, Boutes Tonnellerie, etc. 70% des barcas sont importées de France, même si leur prix est deux fois plus cher (mais les meilleurs) que les barcas importées des US (30% des barcas). Les barcas US ne sont utilisées que pour le vin à destination des US.
Ils ont un laboratoire où ils expérimentent de nouvelles variétés de vins, comme des vins australiens, allemands, sud-africains, français, italiens, uruguayiens, chiliens…

Enfin, arrive la partie la plus importante: la dégustation. Elle se fera autour d’un repas. Etant seule, ils m’avaient préparé une table pour moi toute seule…! Heureusement, à côté un groupe d’Argentins m’invitent à leur table : le vin, ça se partage, je suis bien d’accord avec eux ! ouf !
En apéritif un rosé, Santa Julia 2003 – Syrah rosé : ça commence très bien !
En entrée pour accompagner les empanadas (chaussons au fromage et à la viande), Santa Julia 2003 Torrontes blanc : rien à redire !
En plat principal, pour accompagner les grillades de viandes (la parrilla), Santa Julia 2002-Malbec rouge: Alors là, excellent, nous en redemandons !
Et pour finir, en dessert, une assiette de fruits avec un blanc liquoreux: Santa Julia 2003-Tardio: muy bueno ! Le seul regret est de ne pas avoir eu une assiette de fromage ! Pourtant ils ont de très bons fromages en Argentine.
A 16 heures, nous terminons notre dégustation (!). Et par la même occasion j’apprends que mon voisin est d’origine arménienne… A 17 heures, je retrouve Tarzan, claire comme de l’eau de roche pour prendre notre bus de nuit pour Jujuy !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s