J10, la journée montagnes russes

Plus de 4 500 m car 2 descentes

Déjeuner : 1 heure

Campement : Jistaña : 4 500 m


La tente est encore congelée mais il fait beau.

Cecilia est repartie à 5 heures du matin avec ses deux mules. Georgio arrive à 7 h 30 pétantes avec deux chevaux… Manu continue d’avaler le délicieux porridge alors que Jane a pris des goûts de luxe : pain et confiture.

Pendant le trajet, Hugo est scotché à sa radio car la Bolivie vit des moments importants. Le peuple est à la limite de la révolte car le président bolivien veut vendre du gaz à l’Argentine et au Chili pour remplir ses caisses au lieu de construire des routes, d’embaucher des profs pour les écoles dans les campagnes car à ce jour ce sont les parents qui font office de profs ! Des grèves nationales sont annoncées avec blocage de La Paz.

En novembre, le peuple a voté pour des changements en changeant de président. Avant, le président avait des origines yankees et était trop soutenu par les USA. Il n’y en avait que pour les riches chefs d’entreprises et pour La Paz et Santa Cruz.


En chemin, on croisera des lézards de toutes les couleurs, des rapaces appelés Ave Maria, une bécasse andine, un condor et des canards.
Au loin, on aperçoit le lac Titicaca.


Les chevaux ont du mal à suivre car les pentes sont très escarpées et pleines d’éboulis.

Nous passerons notre temps à monter et descendre des montagnes.
Après 7 heures de marche effective, une bonne soupe et tout le monde au lit à 20 heures. Même le guide est claqué !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s