Tasmanie – Overland – J6 – Le Labyrinthe et ses lacs gelés

Nous avons oublié de vous dire que le poêle chauffe super bien dans ce refuge. Nous avions du bois sec et aussi du charbon. Malheureusement, la ventilation n’était pas bonne ce qui nous a obligés hier soir à ouvrir portes et fenêtres avant de nous coucher car il y avait de la fumée dans la pièce !
Pendant que Jane prépare le petit déjeuner (céréales, porridge et lait en poudre dilué avec de l’eau et un carré de chocolat noir !) Tarzan s’active à couper du bois.

A 8 h 30, nous quittons la Hut pour le Labyrinthe. Le chemin est immédiatement pentu et glissant. A deux reprises, nous empruntons en sens inverse le lit d’un torrent.

Afin d’avoir la meilleure vue sur le lac Saint Clare, nous escaladons une petite corniche enneigée. Les conditions météo sont encore superbes. Quelle chance !

Nous continuons notre chemin en direction des lacs de montagne mais les marques ont totalement disparu. Heureusement que nous avons la carte et la boussole. La progression est assez périlleuse car la neige cède souvent sous nos pieds. Parfois, on atterrit dans un cours d’eau !

Le temps est en train de se gâter. Nous décidons de nous arrêter sur un promontoire d’où l’on peut apercevoir 4 lacs gelés en contrebas. Des currawongs (espèces de corbeaux des montagnes) viennent se joindre à nous alors que nous buvons notre thé.

Grâce à la petitesse du F1 Light, nous nous préparons du thé partout, même dans les endroits les plus inhospitaliers.

Au nord, les nuages commencent à envelopper les montagnes et le vent se lève. Il est temps de rentrer.

Dans la descente, on en profite pour faire de la luge sur les fesses !

Finalement, nous revenons plus tôt que prévu à la cabane. Nous décidons de prendre les sacs et d’aller directement à Narcissus Hut situé à 7 km. Sur la carte, les courbes de niveaux indiquent que le terrain est plat.

Alors on fonce ! 1 h 30 plus tard, nous y serons.

Un couple d’Australiens nous accueille. Le poêle marche à fond et il fait chaud. Normalement, les rangers demandent que l’on coupe le chauffage dès que la température intérieure dépasse les 10 degrés !
Nous apprenons qu’ils sont en lune de miel. C’est la première fois qu’ils voient de la neige; ils habitent Brisbane dans le Queensland.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s